La société Kin-Kiey annonce sa connexion au câbles sous-marins WACs

La société Kin-Kiey annonce sa connexion au câbles sous-marins WACs

Le câble sous-marins à fibre optique Consortlum Wacs va se connecter à la République Démocratique du Congo (RDC) dans le courant du mois d'avril.

Le Ministère des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, serait déjà connecté à la fibre. Des infrastructures aux essais techniques, tout semble prêt pour recevoir la fibre. La deuxièmme phase des travaux a été lançé par le Premier Ministre de la RDC, elle assure la construction de la ligne de transport à la fibre optique.

Le ring long 30 000 km reliera Kinshasa et Kasumbalesa en passant par le Bandundu. Le ring Kinshasa – Moanda a déjà été construit lors de la première phase. L'opération est financé à hauteur de 215 millions de dollars  notamment grâce à un accord de financement de prêt préférentiel de la China Exim Bank.

Le Ministre se verrait déjà en la construction du ring Kinshasa-Kasumbalesa un facteur de développement pour les populations rurales.

« Contrairement à la ligne à très haute tension (Inga-Shaba) qui passe loin des agglomérations urbaines, qui est, du coup, malheureusement inaccessible à la population qu’elle traverse, cette autoroute des télécommunications qui prolonge le tronçon venu de Moanda offre le grand avantage de passer au sein de la population et de se mettre à sa portée. L’effet induit sur le vécu de nos populations est énorme», affirmait le Ministre.

Il est prévu le maillage d'autres provinces grâce à des embranchements vers toutes les agglomérations urbaines. Avec plus de 40 000km de long, l'objectif de la RDC est de faire de son réseau à fibre optique le réseau le plus imposant au monde.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.