La russe MTS veut entrer sur le marché eurasiatique du transit de données

La russe MTS veut entrer sur le marché eurasiatique du transit de données

MTS (Mobile TeleSystems) est le plus important opérateur de téléphonie mobile de Russie. Mais il déploie aussi un réseau fibre optique utilisé essentiellement par les autres opérateurs pour le transit de données. La dernière réalisation de ce réseau ouvrira un nouveau marché à l’opérateur.

En juin de cette année MTS devrait achever le déploiement d’un câble fibre optique entre Blagoveschensk, en Russie, et Heihe, en Chine. Un déploiement réalisé avec l’appui de la chinoise China Unicom.

MTS réalise ainsi un point d’échange de données direct avec la Chine via ce câble fibre optique dont la capacité initiale devrait atteindre les 100Gbps, avec la possibilité de l’augmenter dans le futur. Une augmentation qui aura peut-être lieu lorsque MTS ouvrira sa ligne directe avec Hong-Kong.

Le déploiement de ce câble sert, outre pour des questions financières de vente de transit, à prévenir la montée de la consommation de data en Russie, montée prévue pour être multipliée dans les années à venir avec les réseaux fixes et mobiles qui se développent rapidement dans le pays.

Le projet de déploiement de ce câble devrait, selon les analystes, se repayer dans les 2 à 3 ans à venir, le marché du transit de données devrait peser entre 30 et 40 millions de roubles.

MTS continue toutefois de déployer son réseau. Actuellement, la société détient 140.000 km de lignes en fibre optique avec un backbone d’une puissance de 4,000Gbps. Présente avec des interconnexions avec la Finlande, la Suède, les Pays-Bas ou encore les Etats-Unis, elle se fraye une position de leader du secteur pour l’Europe de l’Est.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here