La Grande-Bretagne joue les 007 avec la fibre optique

La Grande-Bretagne joue les 007 avec la fibre optique

La Grande-Bretagne espionnerait les liaisons téléphoniques et informatiques qui traversent la fibre selon le journal britannique le Guardian.

Vendredi 21 juin, il a été révélé que la Grande-Bretagne jouerait les 007 en espionnant via la fibre optique les liaisons téléphoniques et informatives et les partagerait ensuite avec les Etats-Unis. La plupart des informations personnelles recueillies par les services secrets britanniques auraient été partagé avec la NSA (National Security Agency) américaine.


Serions-nous espionnés ? « Tempora » le logiciel d’espionnage en question aurait été installé il y a un an et demi et permettrait aux services secrets britanniques d’espionner et de conserver de grandes quantité d’informations sur une période de trente jours.


Les données se trouvant dans le câble à fibre optique proviennent d’emails, de simples commentaires sur Facebook et même selon le Guardian de « l’historique de navigation des internautes ».


Les services britanniques de renseignement agiraient conformément à la loi selon le Premier ministre David Cameron, répondant ainsi aux soupçons selon lesquels les Etats-Unis transmettaient à Londres des informations issues d’internet.
 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.