La Google Fiber arrive à Provo, Utah, aux frais de la ville

La Google Fiber arrive à Provo

La ville de Provo, dans l'Utah, vient d'approuver l'arrivée de la fibre optique de Google. Mais la ville devra débourser plus de 40 millions de dollars pour finaliser le deal qui fera de Google le propriétaire du réseau fibre optique municipal.

La ville de Provo donnera à Google son réseau fibre optique, très développé, pour la somme symbolique de 1 dollar. En contrepartie, la firme de Mountain View apportera sa Google Fiber, sa connexion à 1Gbps en symmétrique, pour le plus grand bonheur des habitants.

Mais ce deal, qui paraît fantastique, cache en réalité de grandes dépenses. Autant pour Google que pour la municipalité. Mais si Google a des fonds en réserve, ce n'est pas le cas de la municipalité de Provo.

Google, selon ce deal, obtiendra la propriété du réseau fibre optique de la ville, dont la valeur est estimée à plus de 39 millions de dollars, pour un dollar symbolique. Bien entendu, Google devra débourser des sous pour le mettre à niveau.

La firme de Mountain View investira donc 18 millions de dollars pour améliorer les performances de la fibre optique municipale de Provo afin de pouvoir, par la suite, jouer le rôle d'opérateur et proposer ses formules Google Fiber.

Une transaction où tout le monde est gagnant ? Pas vraiment, et il semblerait que la municipalité soit bien perdante dans l'affaire. Pourtant, malgré cela, elle a accepté.

Le réseau de la ville de Provo, dont le déploiement a débuté en 2008, a été tellement aggrandit sans un véritable plan que la municipalité elle-même ne sait pas où il est. Elle devra donc payer sur les 500,000 dollars un cabinet d'ingéniérie civile pour localiser l'intégralité du réseau, car Google ne veut pas prendre cette dépense à ses frais.

Ce n'est pas tout : la ville déboursera 722,000 dollars pour que les infrastructures fondamentales telles que les feux rouges et les services d'urgence puissent continuer à accéder au réseau durant les travaux de Google.

Comme si cela ne suffisait pas, une police d'assurance de 500,000 dollars sera mise en place dans le cas où Google estimerait que la municipalité de Provo n'a pas respecté les clauses de cette transaction.

Enfin, la dépense la plus grosse pour la ville : 3,3 millions de dollars par an sur 12 ans sortiront des caisses communales pour payer les dettes que la municipalité a contractées pour déployer ce réseau. Au total, une dépense de plus de 40 millions de dollars que Google n'a pas voulu payer même s'il deviendra propriétaire du réseau.

Le grand gagnant de cette transaction est sans aucun doute Google.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here