La France et Singapour de nouveaux unis d’ici 2016

La France et Singapour de nouveaux unis d’ici 2016

Orange, Alcatel et NEC ont officialisé la mise en place du câble de fibre optique SEA-ME-WE-5 qui va relier la France à Singapour d’ici 2016.

Les câbles sous-marins de câble optique : un investissement rentable

L’opérateur Orange,  la société française Alcatel et la société japonaise NEC ont annoncé la mise en place d’un nouveau câble sous-marin entre la France et Singapour : le SEA-ME-WE-5. Il traversera la mer Méditerranée puis longera la péninsule arabique, les côtes indiennes avant de rejoindre Singapour. Ce sont donc une quinzaine de pays qui seront desservis par ce câble long de 20 000 kilomètres. Les travaux devront être terminés en 2016 et se divisent en deux tronçons: le premier France-Sri Lanka sera assuré par Alcatel et le second Sri Lanka-Singapour par NEC.

L’apport d'un nouveau câble est important pour plusieurs raisons. Il va permettre de sécuriser d’avantage le réseau en cas de problème sur d’autres câbles. Il est important pour un réseau de pouvoir compter sur une « route alternative qui garantira la protection des flux voix et données des autres câbles » selon les propos d’Orange. Ce nouveau câble est également muni d’une capacité totale de 24 Tbit/s, ce qui le place parmi les plus performants sur ce genre de distance. La capacité de transmission entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie est donc logiquement augmentée de manière significative. Pour finir c’est aussi le moyen pour Orange d’apporter le très haut débit à la Réunion et à Mayotte en prenant en compte l’interconnexion de ces îles avec un point d’atterrissage qui se situe à Djibouti.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here