La fibre optique sous-marine relie l’Algérie à l’Espagne

La fibre optique sous-marine relie l'Algérie à l'Espagne

L'Algérie souhaite que son réseau Internet soit meilleur. Le projet est de relier Oran à Valence, en Espagne, grâce à la fibre optique sous-marine. Pour le moment, trois propositions sont en cours d'étude.

La fibre optique sous-marine pourrait relier Oran à Valence. L'Algérie aurait ainsi une connexion Internet plus performante. Pour le moment, trois propositions sont en cours d'étude.

Projet Algérie/Espagne à l'étude

Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, a lancé un appel d'offres pour l'étude de reconnaissance du futur tracé maritime pour la fibre optique. Le but est d'améliorer les communications téléphoniques et les liaisons internet entre les deux pays. Le projet durera 14 mois à compter de la date de signature.

Le projet a été décidé en 2004, l'Algérie ayant vécu deux catastrophes naturelles qui l'a coupé du monde. En plus l'exploitation commerciale du câble SMW2 a été arrêtée en 2006 pour favoriser la mise en service du câble SMW4. Cependant ce câble a été coupé en 2009 qui a interrompu le trafic des données Internet.

La fibre optique sous-marine comme protection

Face aux catastrophes naturelles, l'Algérie a choisi la fibre optique sous-marine. Cela permettra aussi de doubler le débit AlPAL2 et SM, tout en les protégeant physiquement en cas de catastrophes naturelles. Avec ce système, le réseau Internet algérien pourra interagir plus facilement avec le reste du monde.

Avec toutes ces améliorations, l'Algérie souhaite être plus crédible aux yeux des utilisateurs d'Internet. Des liaisons internationales seront plus nombreuses comme Valence-Marseilles, Oran-Valence, Oran-Alger-Annaba ou Alger-Marseilles. Le câble de ligne sera constitué de deux types de câbles sous-marin et terrestre.

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here