La fibre optique importe plus au Brésil que la Coupe du monde de football

La fibre optique importe plus au Brésil que la Coupe du monde de football

Alors que la plupart des brésiliens seront obsédés par remporter un 6ème titre mondial lors de la coupe mondiale de football que le pays accueille en 2014. Le gouvernement brésilien a plus à cœur le déploiement de la fibre optique autour de la jungle amazonienne.

Pendant des années, les instituts de recherche et les universités de la région n'ont pas eus accès à une connexion réseau les reliant à leurs homologues dans le reste du pays. Mais grâce à la prochaine Coupe du monde de football, cette partie du Brésil va être « connectée ».

« Une des choses que nous avons pu faire, grâce à des investissements en télécommunications en vue de la Coupe du Monde, est l'établissement de connexions par fibre optique dans la région amazonienne », a déclaré l'adjoint au ministre des sports Luis Fernandes, lors d'une interview.

L'homme a indiqué que les bénéfices rapportés par le fibrage de cette zone du Brésil importait plus au gouvernement brésilien que de remporter la prochaine coupe du monde de foot. Car la Coupe du monde de foot offre au gouvernement brésilien de réaliser des projets stratégiques tels que fibrer la région autour de la forêt amazonienne. « C'est plus important que l'image que nous donnons et que de gagner la coupe du monde », a ajouté Luis Fernandes.

Le Brésil a obtenu de recevoir la coupe du monde de foot de 2014 en 2007. Ce sera la 2ème fois que le pays accueille cette compétition internationale. A cette annonce, le pays a informé qu'il construirait ou réaménagerait aéroports, hotels, et transports publics dont la création d'une liaison ferroviaire à grande vitesse entre la ville de Rio de Janeiro et celle de Sao Paulo.

Le gouvernement brésilien a d'ailleurs essuyé quelques critiques depuis l'annonce de ces travaux car tout ne sera pas prêt au moment d'accueillir la prochaine coupe du monde de foot. Certains projets ont été mis de côté comme celui de relier la capitale Brasilia à l'aéroport par un tramway, pourtant très important en vue de la compétition internationale que le pays s'apprête à accueillir l'an prochain.

Les liaisons aériennes internes au pays posent aussi problème. L'adjoint au ministre des sports a indiqué que le gouvernement autoriserait les vols charters pour permettre le transport des supporters entre les matchs de la prochaine Coupe du monde. C'est le problème que pose l'organisation d'une Coupe du monde dans un pays aussi grand où les distances sont énormes, a t-il expliqué.

Danns son interview à Reuters, Luis Fernandes conclut positivement en disant que les gens pourront voir d'autres aspects du Brésil normalement pas associés à son image globale, comme le fait que ce soit un pays avancé en termes de technologie appliquée à nombre de domaines.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here