La fibre au Niger : bataille entre l’Etat et les opérateurs privés

La fibre au Niger : bataille entre l’Etat et les opérateurs privés

Les opérateurs privés, Orange Niger et Airtel Niger, très puissants dans le pays, s’opposent à la société nigérienne des télécommunications la Sonitel sur la réalisation des infrastructures de la fibre optique. Ils profitent du flou législatif en la matière pour entreprendre les travaux d’installation de la fibre optique à côté de celle déjà installée par la Sonitel.

Après plusieurs rebonds et voltefaces du gouvernement, la Sonitel ne fénéficie plus de l’exclusivité dans le développement de la fibre optique. Orange Niger a ainsi démarré les travaux de pose de sa fibre optique sur le tronçon Niamey-Dosso-Malan, alors même que ces infrastructures étaient déjà réalisées par la Sonitel.

Face à ces rivalités avec des opérateurs étrangers, les syndicats du secteur de la télécommunication ont exigé du gouvernement l’interdiction formelle de la duplication des infrastructures en fibre optique par ces opérateurs.

Il faut rappeler que le secteur des télécommunications joue un rôle très important dans l’économie du Niger, à la fois en terme de consommation, de mobilisation des ressources et de génération de revenus.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here