La banque mondiale soutient les opérateurs privés dans le projet de la fibre optique

La banque mondiale soutient les opérateurs privés dans le projet de la fibre optique

La banque mondiale, consultant de la RD Congo soutiendrait la création de l’entreprise Congo Singa pour remplacer la SCPT accusé d’augmenter les prix d’installation de la fibre optique.

Les opérateurs et fournisseurs des services privés des télécommunications souhaiteraient fusionner autour de la gérance de la fibre optique en République Démocratique du Congo selon le journal Le Potentiel.

Dans le but d’éviter de contrer le renchérissement des couts d’installation de la fibre optique ainsi que son exploitation via les opérateurs privés, les opérateurs Télécom seraient en train de construire la société Congo Singa afin de remplacer la SCPT  avec l’aide de la banque mondiale.

Cette nouvelle société sera bâtie sur le partenariat public/privé (ppp). Selon la Banque mondiale elle sera chargée de « financer, construire, opérer le réseau haut débit en fibre optique,  d’allouer  et commercialiser les capacités aux usagers autorisés ».

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here