Italie : déblocage de la situation concernant le déploiement de la fibre optique

Italie : déblocage de la situation concernant le déploiement de la fibre optique

Le déploiement du très haut débit par fibre optique chez nos voisins transalpins était bloqué pour une question de mauvaise entente entre deux ministères : le ministère des Transports et le ministère du développement économique. Mais la situation pourrait bien avoir été débloquée.

Les mini-tranchées au centre du débat

En Italie, les deux ministères n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur la manière de déployer la fibre optique qui doit passer sous terre. Certains prônaient un déploiement par mini-tranchées, des tranchées très peu profondes qui nécessitent moins de travaux, et d'autres voulaient un enfouissement plus conséquent.

En particulier, c'est l'ANAS, la société qui gère le réseau des routes d’Italie, qui voulait un enfouissement plus profond. Cela lui aurait permis de faire refaire l'intégralité de l'asphalte à l'Etat sous prétexte que les travaux sont publics.

Mais finalement la situation ne devrait pas se passer comme cela.

Les mini-tranchées ont eu le dessus

Antonio Catricalà, vice-ministre du développement économique, a déclaré que ce seront bien des mini-tranchées qui seront creusées ce qui permettra d'accélérer les temps de déploiement et de limiter les coûts.

La décision devrait être approuvée par les différentes régions lors de la première réunion qui se tiendra en septembre 2013. A la clé, 30 % d'économies sur les coûts de déploiement et une incitation, pour les opérateurs, à investir dans le très haut débit.

Mais l'Italie, estime Antonio Catricalà, devra attendre néanmoins encore quelques années pour pouvoir bénéficier du très haut débit.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here