Israël : 34 millions d’euros investis dans la fibre optique

Israël : 34 millions d’euros investis dans la fibre optique

Le gouvernement israélien injecte 34 millions d’euros dans un plan de financement à destination de la fibre optique. D’ici 2020, les deux tiers du territoire devraient être couverts.

« Un moteur de croissance pour l’économie »

« Tous les israéliens pourront profiter d’une connexion internet très rapide, ce qui, à l’avenir, sera un moteur de croissance important pour l’économie d’Israël », déclarait il y a deux ans M. Friedman, directeur par intérim de l’Autorité des entreprises au ministère des Finances. Des paroles qui se traduisent par un engagement de l’État israélien pour le déploiement de la fibre optique.

Alors que le ministère des Finances israélien a déjà déboursé 17 millions d’euros – 75 millions de shekels – à UnLtd Fiber-Optic le 19 mars, ce dernier annoncer vérifier « l’évolution des activités de la société » avant de procéder au second versement du même ordre. L’entreprise, anciennement  IBC (Israel Broadband Company), poursuit un travail de longue haleine pour déployer des réseaux de fibre optique, dans le centre et sur la côté, à Tel Aviv, Ra’anana ou Ramat Hasharon, en évitant les régions instables.

Ce nouveau déploiement constitue une alternative aux infrastructures des opérateurs de télécommunication déjà en place comme Bezeq Israeli Telecommunication et son concurrent, Hot Telecommunication Systems, jugées moins performantes.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here