Google souhaite-t-il fournir un accès internet à la Corée du Nord ?

Google souhaite-t-il fournir un accès internet à la Corée du Nord ?

Le directeur de Google, Eric Schmidt, s’est rendu en Corée du Nord récemment et a pu constater que bien que le pays ait un réseau 3G, internet n’est pas autorisé pour la population.

Selon Eric Schmidt, le directeur de Google, fraichement rentré de son voyage en Corée du Nord, le pays est doté d’un réseau 3G, mais l’utilisation d’internet dans le monde entier n’est autorisée que pour quelques officiels du régime à conditions que quelqu’un les surveille.

Les habitants lambda eux doivent se contenter d’un intranet fermé et géré par le pays. Eric Schmidt a pourtant constaté qu’avec les technologies qu’à la Corée du Nord à sa disposition, il lui serait facile de fournir un accès internet aux habitants. Il précise cependant que cela n’est apparemment pas près d’arriver.

Selon la fille du directeur de Google, elle aussi présente lors de ce voyage, certains officiels du pays se rendraient toutefois compte que sans cette connectivité, le pays a moins de chances de perduré durant le 21ème siècle.

Cependant, le but de cette visite de la famille Google en Corée du Nord n’a pas encore été vraiment défini. Selon Martyn Williams, qui s’occupe du blog North Korea Tech, « Schmidt n’était probablement pas assez naïf pour penser qu’aller en avion à Pyongyang et rencontrer des officiels du régime ouvrirait le pays à internet ». Il ajoute que Google n’est surement pas intéressé par l’apport d’internet à la Corée du Nord car cela associerait la compagnie à un gouvernement de censure.

Pour les principaux intéressés, ce voyage aurait été « une visite privée et humanitaire ».  Mais selon d’autres sources, Eric Schmidt aurait averti les responsables nord-coréens que leur économie en souffrirait s’ils ne permettaient pas  à la population d’accéder à un internet ouvert.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here