Fibre optique : Alcatel-Lucent va poser des câbles sous marins dans l’Océan Atlantique

Fibre optique : Alcatel-Lucent va poser des câbles sous marins dans l'Océan Atlantique

L’entreprise française Alcatel-Lucent et le constructeur Seaborn Networks prévoient de construire ensemble une ligne en fibre optique sous-marine capable de gérer et accélérer les transferts de données. 

Un projet-clé dans la maîtrise du Big Data

Dans la même idée que le projet initié par Google, visant à relier en très haut débit le Japon (Chikura et Shima) et les Etats-Unis (Los Angeles, San Francisco, Portland et Seattle), Alcatel-Lucent se lance dans la construction d’une fibre optique en milieu marin. Le chantier aura pour but de relier Fortaleza au Brésil et Wall Street.

Baptisé Seabras-1, ce câble transmettra un flux de données cellulaires et autres signaux numériques à une vitesse de 60 térabits par seconde.

Comme le révèle L'Atelier.net, Seabras-1 se présente comme un projet-clé dans la gestion du Big Data (les bases de données « massives » des différents pays). Son utilisation peut s'avérer stratégique et de ce fait, elle soulève un bon nombre d'interrogations, notamment au sujet du cryptage des données confidentielles et de la maîtrise de l'information

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here