Cuba active son câble sous-marin à fibre optique

Cuba active son câble sous-marin à fibre optique

Après la mise en chantier en 2007 d’un câble sous-marin en fibre optique qui relie Cuba au Venezuela, Cuba a décidé de mettre en service son câble de fibre optique dans un sens unique.

Alors que Cuba détenait un trafic internet à débit limité et lent, son câble sous-marin répondant au nom de ALBA-1, serait quant-à-lui entré en service. En 2007, le câble sous-marin «Alternativa Bolivariana para los Pueblos de Nuestra América» (ALBA-1) aura vu le jour.

C’est en 2011, que les travaux s’achèveront après plusieurs retards de construction. « Le gouvernement cubain tarde cependant à passer au haut débit compte tenu de sa préférence pour les connexions satellites via les requêtes des internautes » déclare Doug Madory, ingénieur de Renesys.

L’ingénieur précisera plus tard que « si les données étaient transmises uniquement par câble sous-marin, les temps de latence entre Cuba et ses pays voisins devraient être inférieurs à 50 millisecondes ».

Il est à noter que le temps nécessaire à un paquet d’informations pour traverser l’Atlantique est de 60 millisecondes et de 110 millisecondes pour traverser le Pacifique.

Quant-à savoir si le câble permettra un meilleur accès à Internet pour la population cubaine, l’ingénieur se montrera peu optimiste « Bien que l'activation du câble ALBA-1 offre un meilleur accès à Internet, le manque d'accès grand public à Internet sur l'ensemble de l'île continuera probablement».

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.